Cameroun: Les Enfants De Françoise Foning Se Déchirent Autour De L'héritage De Leur Mère – Journal Du Cameroun

cameroun:-les-enfants-de-francoise-foning-se-dechirent-autour-de-l’heritage-de-leur-mere

Publié le 22.09.2022 à 17h01 par Paul Reinhard Wandji

Six ans après la mort de l’ancienne maire de Douala 5e, ses six enfants ne s’entendent pas sur le leadership de la famille et la gestion des biens. Une histoire de succession. C’est le problème qui divise les six enfants de Françoise Foning. En effet, le titre de succession qu’a reçu Foning Rosine est remis en question par son frère ainé, Tsobgny Salomon.

Ce dernier de son postulat de fils aîné de la défunte Françoise Foning s’arroge le titre de chef de famille et ne veut donc pas être considéré uniquement comme un co-administrateur de biens et co-héritier. Une volonté de sa part qui s’oppose à l’acte de succession du 22 mars 2015 certifié par le Sous-préfet de Nkong-Ni dans le département de la Menoua avec signature du chef Baleng, Tsobgny Jean Calvin.

Dans la suite de ce feuilleton qui selon, Patrice Tsague, l’un des fils toujours de l’ancienne maire de Douala 5e, est juste la manifestation d’un différend familial, Tsobgny Salomon, le fils ainé a présenté ses frères et sœurs comme des escrocs. Pour lui, ces derniers veulent utiliser le nom de leur mère pour torpiller le gouvernement ou encore de nombreuses institutions. Ceci, au travers d’une fondation dénommée Fondation internationale Françoise Foning,

 « il est porté à la connaissance du public que les ayants droits de l’Honorable Françoise Foning de regrettée mémoire ont appris avec regret que certains de leurs frères et soeurs ont organisé depuis quelques mois une vaste campagne d’escroquerie auprès des autorités publiques, des entreprises et des hommes d’affaires sous prétexte d’un prix à son honneur qu’organisait au mois d’octobre prochain la Fondation internationale Françoise Foning » communique Salomon Tsobgny, conseiller municipal de la commune de Douala 5ème.

Face à cette accusation, le camp d’en face qui réunit quatre des six enfants, est monté au créneau le 21 septembre dernier lors d’un point de presse pour taxer cela d’allégations mensongères. Et par la voix de Monefong Cendrine, une des filles également de Françoise Foning, il s’agit d’une organisation basée aux Etats-Unis à but non lucratif fondée en consultation avec la majorité des membres de la famille. La réponse Monefong Cendrine à son frère ainé

La fondation dirigée par le troisième fils de Françoise Foning, Patrice Tsague, a pour objectif selon ce dernier de soutenir les initiatives de ses frères et sœurs qui honorent l’héritage de leur mère. Mais aussi ajoute-t-il, de promouvoir et soutenir les activités qui favorisent le développement spirituel, culturel, social, politique et économique du Cameroun et de l’Afrique.

Or, avec les dénonciations orchestrées par leur frère aîné qui présente ses frères et sœurs comme des escrocs, Monefong Cendrine craint que cela empêche les partenaires ou encore le gouvernement de s’associer à leurs actions.

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

OFFICIEL : Neymar Reçoit Un Joli Trophée Avec Le PSG

inflation-:-a-l’onu,-ali-bongo-appelle-a-une-action-collective

Inflation : À l’ONU, Ali Bongo appelle à une action collective