Cameroun – Affaire Amougou Belinga : Le Bras De Fer Entre Ferdinand Ngoh Ngoh Et Louis-Paul Motaze Se Poursuit – Jeune Afrique

Politique

Le dossier fiscal de l’homme d’affaires Jean-Pierre Amougou Belinga est à nouveau au cœur des joutes politiques à Yaoundé. En toile de fond : la discrète lutte d’influence que se livrent le secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh, et le ministre des Finances, Louis-Paul Motaze. Réservé aux abonnés

14 septembre 2022 à 16:29

Mis à jour le 14 septembre 2022 à 16:29

L’homme d’affaires avait obtenu un abattement fiscal de 70 % en faveur de ses entreprises ainsi que le gel d’un recouvrement de 17,8 milliards de F CFA. © MABOUP

Comme souvent, c’est un courrier issu de la présidence qui a mis le feu aux poudres. Daté du 2 septembre et signé de la main de Ferdinand Ngoh Ngoh au nom du chef de l’État, Paul Biya, celui-ci demande au ministre des Finances, Louis-Paul Motaze, de bien vouloir « rétablir le droit dans les dossiers relatifs à l’annulation partielle des impositions mises à la charge de Vision 4 Télévision », propriété de Jean-Pierre Amougou Belinga.

En d’autres termes, cette correspondance vient remettre en question les accords trouvés ces derniers mois entre le ministre des Finances et l’homme d’affaires – lesquels sont réputés proches – en demandant le réexamen du dossier de Jean-Pierre Amougou Belinga. Ce dernier avait notamment obtenu un abattement fiscal de 70 % en faveur de ses entreprises ainsi que le gel d’un recouvrement de 17,8 milliards de F CFA.

Des Brasseries du Cameroun à la CAN

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Liga : La Date Du Premier Clasico De La Saison Révélée

Les Précisions Du PSG Sur Le Contrat De Mbappé.. Offre Folle De Liverpool Au Real | TRANSFERTS